Les stations météorologiques et les capteurs dans les arbres sont de plus en plus populaires. Grâce aux nouvelles avancées des technologies agricoles, les exploitants ont désormais accès à des stations météorologiques et à des capteurs sur les vergers qui étaient auparavant indisponibles ou inabordables. Cet accès nouveau aux données microclimatiques permet aux exploitants de prendre des décisions éclairées et précises en temps réel, ce qui se traduit par des rendements de meilleure qualité et de plus grande valeur.

Un diffuseur de phéromones Semios suspendu dans un verger de pommiers pendant la floraison

Un diffuseur de phéromones Semios mesurant les données météorologiques dans la canopée d’un verger de pommiers

Qu’est-ce qu’un microclimat ? Un ensemble de conditions atmosphériques très localisées (température, pression atmosphérique, humidité, etc.) qui peuvent être légèrement ou sensiblement différentes de la zone environnante.

 

Les avantages pour votre culture

Refroidissement par évaporation et pratiques d’irrigation efficaces

Le microclimat peut considérablement varier d’une parcelle à l’autre, même sur des cultures homogènes et contiguës. Avec les stations météorologiques dans les arbres, vous pouvez adopter une approche plus ciblée et plus efficace des pratiques d’irrigation et de refroidissement, car elles révèlement exactement les variations climatiques dans votre verger.

Screenshot der Semios-Plattform, der die Temperaturkarte zeigt, die auf den Temperaturen basiert, die von den im Feld platzierten Wetterstationen erfasst wurden.

 

Rapports précis en degrés-jours pour un calendrier de pulvérisation efficace

Le graphique ci-dessous montre la différence entre les stations météorologiques dans les arbres et la station publique la plus proche, qui se situe à 2,7 km. En août, le cumul des degrés-jours affiche une différence de plus de sept à dix jours calendaires.

Si vous planifiez vos pulvérisations en fonction du cumul de degrés-jours à l’aide de données météorologiques régionales, vous risquez de rater les créneaux d’application optimaux, et donc de devoir faire des pulvérisations complémentaires tout au long de la saison pour couvrir correctement les cultures. Les stations météorologiques dans les arbres permettent une programmation plus précise des applications pour un effet plus important.

 

Degrés-jours : station dans les arbres par rapport à la station publique la plus proche à 2,7 km

Gradi giorno: sottochioma vs. stazione pubblica più vicina a 2,7 km di distanza.


Le graphique suivant montre la différence entre les jours calendaires dans l’accumulation de degrés-jours pour le carpocapse des pommes et des poires, entre une station dans les arbres et une station publique régionale située à 2,4 km. La ligne horizontale en pointillé rouge à zéro correspondrait à un cumul identique des degrés-jours entre les deux stations.

 

Différence de temps de cumul de degrés-jours entre les données sur site et les données publiques régionalesDifferenza temporale di accumulo dei gradi giorno tra dati in loco e dati pubblici regionali.

 

Ces types d’effets ne sont pas captés par les stations météorologiques publiques qui se trouvent généralement en-dehors des cultures et en plein air.

 

Une meilleure gestion des risques de maladie

Les maladies des arbres s’épanouissent par temps chaud et humide. Et pour compliquer encore la tâche des agriculteurs, les symptômes de maladies ne sont souvent visibles que plusieurs jours ou semaines après le début de l’infection. La prévention est donc d’autant plus difficile.

Le graphique suivant montre une différence significative dans les niveaux d’humidité entre la station régionale ou publique la plus proche et la station météorologique dans la canopée. Sans données météorologiques précises dans la canopée, vous pourriez sous-estimer le risque de maladie auquel votre culture est confrontée et négliger de prendre des mesures préventives pour l’atténuer. Les stations météorologiques et les capteurs dans les arbres vous permettent de garder une longueur d’avance sur le risque de maladie dans votre culture et vous aident à cibler les endroits précis où la menace est la plus importante.

Grafico che mostra la differenza significativa dei livelli di umidità tra la stazione più vicina, regionale o pubblica, e la stazione meteo posta nella chioma.

Gestion efficace des risques de gel

Pour gérer efficacement le gel, il est essentiel de comprendre précisement quel type de gel menace vos cultures.

  • Votre verger est-il soumis à un refroidissement radiatif ou par advection ?
  • Ou à une inversion positive ou négative ?
  • Quelles sont les conséquences du gel, en fonction du moment, de l’emplacement et de la gravité de l’épisode ?

Les stations météorologiques dans les arbres fournissent aux exploitants les données dont ils ont besoin sur leur microclimat, et apportent des réponses à ces questions pour qu’ils puissent gérer efficacement le risque de gel.

Screenshot der Semios-Plattform, die eine Frostkarte zeigt.

Carte thermique de la température basée sur les données de la station météorologique dans l’arbre

 

Articles en lien avec ce sujet

Comprendre la lutte par confusion sexuelle variable

Comprendre les phéromones et la lutte par confusion sexuelle

 

Comments

Leave a comment